[ Modification d'un pack de batteries ]

10/2008

Pack accus Tascam De nombreux appareils (audio, vidéo et autres...) s'alimentent à partir de packs de batteries rechargeables. Souvent, le chargeur est intégré à l'appareil.
C'est à la fois pratique, mais terriblement contraignant à l'usage. A moins d'acheter des packs de batteries supplémentaires, et un chargeur externe. Pour de nombreux appareils, c'est "relativement simple" à trouver. Mais qu'en est-il des packs de batteries au format "propriétaire" et absolument pas standard ? D'autant plus que ces accessoires sont souvent (tout le temps ?) hors de prix, quand ils n'ont pas des soucis de disponibilité ou d'obsolescence. Et que faire quand les accumulateurs montrent des signes de fatigue ?

Il est alors tentant de modifier les précieux packs en remplaçant soi-même les éléments constitutifs de la batterie, voire pourquoi pas, de remplacer radicalement le mode d'alimentation de l'appareil.

Les batteries rechargeables permettent de ne pas consommer un nombre faramineux de piles (polluantes et coûteuses). Mais dans des cas particuliers, il est parfois intéressant d'avoir la possibilité de basculer sur des piles classiques (loin de toute source d'énergie pour recharger, appareil servant rarement laissant se détériorer les accus, etc...)
Pack accus Tascam avec piles Et pourquoi pas même envisager l'usage de batteries rechargeables standard en d'autres technologies ?



⇒La présente modification a pour but de modifier le boîtier d'un pack de batteries afin qu'il accepte aussi bien des piles, que des batteries rechargeables du commerce.


Attention ! : la modification décrite ici est à vos risques. Toute intervention annule la garantie du constructeur. Je ne pourrai en aucun cas être tenu pour responsable de la détérioration d'un quelconque matériel suite à sa modification ou à son raccordement à un matériel modifié.

S'assurer des valeurs limites de fonctionnement de l'appareil à modifier, sous peine de destruction.

Ne jamais court-circuiter des batteries.

Exemple de modification : Pack pour Tascam DA-P1

L'enregistreur portable DA-P1 de Tascam est un excellent produit. Son seul point noir (autre que le format DAT !?!) est son pack de batteries : il est d'un format non standard, et d'un coût conséquent à l'achat. De plus, le temps passant, ces accessoires sont devenus introuvables...


Pack accus Tascam ouvert La modification débute par l'ouverture d'un vieux pack de batteries, afin d'en retirer tous les éléments.

D'origine, le pack est constitué de 6 éléments rechargeables au Nickel-Cadmium (Ni-Cd). Cette technologie est moyennement efficace, mais a l'avantage d'être bon marché.
Par contre, la taille des éléments n'est pas courante : plus gros que le LR6, mais de même longueur, d'une capacité de 1400mAh sous 1,2V.

Attention : vérifiez que l'appareil à alimenter supporte la surtension liée à cette modification. La tension par élément Ni-Cad est de 1,2V. Celle des piles est de 1,5V.
Ici, 6 éléments Ni-Cad qui donnaient 7,2V donneront 9V avec des piles ! Eventuellement réduire le nombre de cellules prises en série, afin de limiter la tension maximale à vide.
Cependant, la tension des piles chute continuellement pendant l'utilisation... là où des accus gardent une tension relativement constante. Donc si l'appareil est doté d'un seuil minimal d'arrêt, il risque d'être plus rapidement atteint avec des piles en sous nombre.
Le DA-P1 semble s'accommoder du 9V de piles neuves.


Pack accus Tascam ouvert avec piles Il faut modifier le pack pour qu'il accepte des piles standard (ou des accus) au format LR6.
Une structure en circuit imprimé (cuivre sur époxy ou bakélite) permet de modeler facilement un réceptacle. Les piles étant plus petites que les éléments Ni-Cad d'origine, un guide central permet de les bloquer latéralement. De vieux éléments de coupleurs de piles sont assemblés sur cette structure.

Une difficulté ici est de loger la deuxième rangée de piles, en plus du ressort et de la plaque. L'espace y est plus réduit à cause des bornes.
Il faut redessiner le ressort pour qu'il puisse s'écraser sur lui même, tout en ne présentant qu'une épaisseur minimale. Il faut aussi faire fondre légèrement le plastique de la coque en chauffant le ressort, pour qu'il "s'imprime" et trouve sa place seul.

Une épaisseur de plastique sur une des parois de la coque permet de restreindre le flottement des piles.

Pack accus Tascam, ressort et lamelle, diode Par sécurité, une diode peut être placée en série afin d'éviter de recharger un pack constitué de piles alcalines. De plus, le chargeur interne est trop violent pour des éléments classiques Ni-Cad en format LR6, et est incompatible avec les autres technologies de batteries rechargeables.

Cependant, cette diode fait perdre quelques centaines de millivolts, précieux pour l'autonomie !

Trappe piles accus TascamTrappe piles accus Tascam Une trappe est découpée dans la coque pour l'insertion et l'extraction des piles.


L'autonomie du DA-P1 avec 6 piles alcalines LR6 est proche d'un pack d'origine.
Par contre, on perd en autonomie avec des accus Ni-Cad. Les éléments LR6 fournissent au mieux 600 à 800mAh.
Une solution est l'utilisation d'accus Ni-Mh. A taille équivalente, la capacité va de 1400 à 2600mAh (!)

Plusieurs jeux d'accus et un chargeur du commerce permettent de se doter d'une excellente autonomie à peu de frais, avec toujours la possibilité de "s'en tirer" avec des piles alcalines dans les situations extrêmes !

Idée...

Pour certains appareils, l'autonomie est plus intéressante que l'encombrement des batteries. Une astuce consiste à utiliser un jeu de batteries externes plus puissantes (en capacité), et de les relier à l'appareil via un câble de section dûment choisie.
Il est possible aussi de changer de technologie. Par exemple utiliser des batteries étanches au plomb...

Un corps de vieille batterie dépouillé de tous ses éléments pourra ainsi être raccordé au câble allant à la batterie.
Prendre cependant toutes les précautions pour éviter les surcharges et autres courts-circuits.

Faites recycler vos piles et vos batteries rechargeables. Elles contiennent des substances extrêmement polluantes qui se retrouvent tôt ou tard dans l'eau ou dans nos assiettes...

© O. BLT  /  PafGadget    2007-2017     tous droits réservés